Paysage nocturne, portrait d’arbre esseulé…

Arbre égaré qu’un flash vient révéler…

Ces sujets sont là pour nous rappeler que la Nature aussi existe.

Ici, là ! Oublié de tous… Nous ne la voyons plus !

Nous vivons en son sein, mais l’exploitons à des fins illusoires.

Matière première à un temps, argument de vente à un autre, la Nature ne cesse d’être asservie par l’Homme. Et pourtant, elle est là, elle résiste, elle se propage jusque dans nos villes exploitant la moindre fissure, le moindre recoin abandonné, partageant avec le genre humain cette même voracité pour la Vie.

Dans cette série — Illumination — il n’est pas question d’une Nature en lutte contre la bétonisation, bien au contraire. Je souhaite simplement la représenter dans son environnement à une heure où, bien souvent nous ne prenons pas le temps de l’observer. La trace de l’Homme se fait discrète, mais subsiste (ne serais-ce que par l’existence de l’image), elle est surtout perceptible à travers l’éclairage artificiel, dur et froid, contrastant avec l’ambiance paisible nocturne. Ma volonté est de rappeler que la Nature ne doit pas être oubliée, qu’elle mérite nôtre attention, que nous devons coexister et la préserver si nous souhaitons que notre société se perpétue.

Les arbres sont les poumons de notre planète, un puits à carbone, dont nous ne pouvons nous passer, indispensable à notre survie…

Ma série Illumination leurs rends hommage.

 

Partagez sur les réseaux sociaux:
  • Type de projet : Travail personnel
  • Technique(s) utilisée(s) : Open-flash, pause longue.